IMPRIMER FERMER
Ciné-club à la Médiathèque d’Arras : Mon père est ingénieur

Vendredi 13 janvier à 19h30

Un film de Robert Guédiguian, France, 2003, 108 mn, avec Jean-Pierre Darroussin, Ariane Ascaride
Présentation du film et débat avec Sébastien Rivaux

Jérémie revoit Natacha – son amour de jeunesse – atteinte subitement de « sidération psychique »… Un mélange d’imagerie religieuse et d’engagement politique au service d’un cinéma exigeant…

Natacha n’a plus revu son amour de jeunesse depuis de nombreuses années : Jérémie, professionnel de l’humanitaire, parcourt le monde tandis que Natacha est restée médecin dans son quartier de Marseille.
Jérémie se tient près d’elle, mais elle n’en sait rien. Elle ne sait plus rien, Natacha. Un jour, son père l’a trouvée comme ça, inerte, muette : « sidération psychique » disent les professeurs.
Jérémie s’installe chez Natacha. Les souvenirs affluent : ils avaient 14 ans et se sont aimés. Aujourd’hui Jérémie est de retour et ne sait pas encore qu’il va rester. Son enquête pour découvrir ce qui est arrivé à Natacha va lui faire rencontrer les gens qu’elle côtoyait, aimer les gens qu’elle aimait, soigner les malades qu’elle soignait…

« Une forme de vie, de cinéma qui s’interroge en permanence, avec une sincérité et une intelligence rares dans un cinéma français peu enclin à poser des questions d’ordre politique… »
Les Inrocks

« Son petit théâtre, parvenu à son aboutissement, est désormais d’une nuance, d’une complexité, d’une densité humaine impressionnantes »
Libération

Entrée libre et gratuite

Rédigé le 13 January 2006 par Valérie Tronet, actualisé le 1 September 2011