Dispositif de la Convention Hauts-de-France, Etat, Centre National du Livre
Soutien au développement des points de vente du livre en zones rurales ou péri-urbaines en Hauts-de-France

Ce dispositif s’adresse aux petits points de vente du livre (type librairies-papeteries-presse), implantés dans les zones rurales et péri-urbaines. Il vise à encourager, dans ces territoires, le maintien d’un maillage culturel de proximité et la vitalité du commerce indépendant de livres. En ce sens, ce dispositif a vocation à accompagner la qualification de l’offre de livres proposée par ces points de vente, via leur professionnalisation, le développement de leur fonds et/ou la modernisation de leurs outils.

Ce soutien est mis en oeuvre en application de l’accord-cadre triennal pour le développement de la filière du Livre en Hauts-de-France, conclu entre l’État, le Centre National du Livre et la Région Hauts-de-France.

Bénéficiaires – Public concerné

Vous êtes :

- Une librairie papeterie presse domiciliée en région Hauts-de-France, existante ou en cours de création :
- ne pouvant prétendre aux dispositifs de soutien aux librairies indépendantes mis en œuvre par le Centre National du Livre, la DRAC et la Région.
- proposant une offre de livres neufs a minima de 750 références et/ou représentant au moins 25% du chiffre d’affaires global ;
- répondant à la définition européenne de la petite ou moyenne entreprise ;
- située dans une zone caractérisée par l’absence ou la rareté de librairies indépendantes ;
- non liéé par un contrat de franchise et dont le capital est détenu à hauteur de 50% au moins par des personnes physiques.

Sont inéligibles :

- Les points de vente des musées ou autres institutions culturelles et touristiques.

Accompagnement proposé

L’accompagnement proposé consiste en une subvention plafonnée à 6 000 € et à 80% des dépenses éligibles HT.

Durée, période

Le projet devra nécessairement démarrer en 2017.

Conditions d’éligibilité - Modalités d’attribution

Les types de projets éligibles sont les suivants :
- le développement de votre assortiment de livres neufs ;
- la modernisation et/ou l’accroissement de l’attractivité du point de vente (acquisition de matériel mobilier ou informatique, amélioration des outils de gestion, site web…).
Dans le cas d’une demande concernant plusieurs types d’actions, un seul dossier, relatif au projet global, sera déposé par le point de vente, merci de remplir un onglet action par objet.


Déposer sa demande

Date-limite de dépôt : 15 septembre 2017
Retrouvez l’ensemble des modalités de dépôt et conditions d’éligibilité du dispositif dans le formulaire de demande prochainement disponible sur la plateforme de la Région Hauts-de-France.

A noter/bon à savoir

L’accompagnement au montage des dossiers est confié au Centre régional des Lettres et du Livre Nord-Pas de Calais.
Les aides sont allouées par délibération de la Commission Permanente du Conseil Régional, après décision du comité d’engagement réunissant les représentants du CNL, de la DRAC Hauts-de-France et de la Région Hauts-de-France. A titre consultatif, le CRLL émet un avis sur les dossiers déposés.

Contacts

Pour toute question relative au dispositif, vous pouvez contacter dès à présent :

Pour le territoire du Nord – Pas de Calais : Le CRLL Nord – Pas de Calais Élisabeth Bérard / 06 75 16 26 85 - 03 21 15 69 72 – economiedulivre crll-npdc.fr

Imprimer
Rédigé le 4 juillet 2017 par Le CRLL, actualisé le 17 juillet 2017
Passion d’automne 2017 Du 1 au 30 novem­bre, le fes­ti­val pas­sion d’automne, porté par l’asso­cia­tion Libr’Aire, revient à l’échelle des Hauts-de-France FISAC 2017 Le Fonds d’inter­ven­tion pour les ser­vi­ces (FISAC), outil essen­tiel de conso­li­da­tion et de déve­lop­pe­ment du com­merce et de l’arti­sa­nat de proxi­mité, est ouvert aux librai­res. L’appel à pro­jets est (...) Coup de coeur de La Forge Lecture détente ! Aides à l’ani­ma­tion SOUTIEN AUX PROJETS ANNUELS D’ANIMATIONS CULTURELLES DES LIBRAIRIES INDEPENDANTES ET DES POINTS DE VENTE DE LIVRE INDEPENDANTS EN HAUTS-DE-FRANCE Objectifs Contribuer à l’amé­na­ge­ment cultu­rel des (...)