CRLL - Centre régional des lettre et du livre
Eulalie n°29 - juin 2019
« Un enfant qui lit est un enfant sauvé »
JPEG - 183.2 ko

À en croire les promesses de l’intelligence artificielle (prononcez « i-a » pour en être) ou ses menaces (prononcez « eh ! aïe ! », à l’américaine) et à l’heure des algorithmes, la notion même d’auteur pourrait bien disparaître. Dommage pour tous ceux dont ce numéro 29 d’Eulalie vous proposait la rencontre, d’Achmy Halley à Jean-François Zimmermann, de Dominique Brisson à Lucien Suel, d’Émilie Gévart à Jean-Marc Flahaut, dont les ouvrages chroniqués ci-après attestent à nouveau de la vitalité et de la diversité de la création littéraire en Hauts-de-France – sans oublier tous les autres qui tiennent à ce beau titre d’auteur, comme Guillaume de Fonclare et l’improbable Jef Aérosol, polygrafe inspiré, dont on lira ci-après les portraits.

Quant à ces jeunes et talentueux illustrateurs et bédéistes (découvrez vite, ici même, Magali Dulain, Laure Van Der Haeghen, Françoise Rogier et Julien Martinière !), au sujet desquels on commence même à parler, suprême consécration, d’une « école du Nord » (le Nord, vu de Paris, c’est les Hauts-de-France), ils pourront rengainer leurs pinceaux : les robots illustrateurs arrivent !

S’agissant des éditeurs, l’auto-production solipsiste en ligne aura réglé leurs problèmes, et fait disparaître cette profession que tant de pépites honorent dans notre région : après tout, pourquoi tant d’initiatives géniales chez Laborintus ou La Fontaine ? Et que Soazic Courbet ne se réjouisse pas d’être une tout aussi exceptionnelle libraire (autre tare dans le meilleur des mondes amazonien), elle encourra la double peine, comme ses sympathiques collègues de Bulle en stock ou d’Astrocity, mis à l’honneur dans les pages suivantes de notre magazine !

Dans cette nouvelle chaîne du livre issue tout droit de nos pires cauchemars, restera toutefois à régler le cas du lecteur, premier (tout commence par lui) autant que dernier maillon (tout aboutit à lui). On pourra difficilement l’en évacuer comme « impureté méthodologique » (dirait Barthes) : même dans une fiction borgésienne, qu’est-ce qu’un livre sans lecteur ?

D’où la volonté de l’AR2L Hauts-de-France de porter une attention particulière au développement de la lecture (« publique » ou « privée ») dans notre grande région, qui pâtit encore d’un taux d’illettrisme record (11,5 % par rapport aux 7 % de la moyenne nationale). On trouvera dans ce numéro d’Eulalie la présentation du dispositif « Facile À Lire », en cours de déploiement dans 24 médiathèques des Hauts-de-France, et à l’efficacité très encourageante pour réconcilier avec le livre et la lecture les publics dits « éloignés » ou « empêchés ». Non pas que la prévention et la lutte contre l’illettrisme soient du ressort des seuls bibliothécaires. Dans notre région singulièrement, une myriade d’actions, de dispositifs, d’intervenants répondent à l’urgence sociale et culturelle de la situation : libraires, éditeurs, auteurs, organisateurs de manifestations littéraires ne sont pas en reste, et déploient eux aussi, aux côtés d’associations et de centres de formation exemplaires (« Mots & merveilles », « La Clef », « TacTic », AFP2i et tant d’autres) des trésors d’ingéniosité et de générosité militante dans la prévention et la remédiation contre ce fléau. Notre Conseil régional, nos cinq Conseils départementaux, la Préfecture de région et son SGAR, l’Éducation nationale, l’Agence Nationale de Lutte contre l’Illettrisme ainsi que de nombreux organismes sociaux et collectivités territoriales ont pleinement pris conscience des enjeux, y compris économiques, de l’illettrisme (3 % de PIB !) : leur mobilisation est en cours. Reste à mettre en cohérence et à orchestrer ce qui doit constituer une grande cause régionale, et l’AR2L entend bien apporter l’expertise de tous les professionnels du livre et de la lecture à cette coordination, en particulier en stimulant la valorisation et la mutualisation des meilleures pratiques afin que, dans dix ans (comme le Père Joseph Wresinski, fondateur d’ATD Quart-monde, en faisait le pari… en 1977 !), il n’y ait plus en Hauts-de-France de personnes éloignées de la lecture.

Pascal Mériaux Président de l’AR2L Hauts-de-France

François Annycke et Christian Morzewski Vice-Présidents de l’AR2L Hauts-de-France


Eulalie la revue est une publication de l’Agence régionale du Livre et de la Lecture Hauts-de-France.

Directeur de la publication : Pascal Mériaux
Directeurs de la rédaction : Léon Azatkhanian, Nahil-Sarah Wehbé
Secrétariat de rédaction : Nathalie Rost, Maëlle Ubico

Ont collaboré à ce numéro : Gwenaëlle Abolivier, Pascal Allard, Léon Azatkhanian, Julien Bucci, Geoffroy Deffrennes, Clotilde Deparday, Fanny Deschamps, Julien Dollet, Catherine Dupuis, Sarah El Ghazi, Marie-Laure Fréchet, Jonas Guéron, Bernard Grelle, Amandine Haslin, Philippe Lacoche, Hervé Leroy, Christian Morzewski, Daniel Muraz, Françoise Objois, Alexandra Oury, Véronique Pajak, Sylvie Payet, Adeline Poivre, Julie Proust, Nathalie Rost, Alice Saintout, Élodie Soury-Lavergne, Maëlle Ubico, Nahil-Sarah Wehbé.

Pour le télécharger : EULALIE 29

Imprimer
Rédigé le 20 juin 2019 par Le CRLL
« Un enfant qui lit est un enfant sauvé » À en croire les pro­mes­ses de l’intel­li­gence arti­fi­cielle (pro­non­cez « i-a » pour en être) ou ses mena­ces (pro­non­cez « eh ! aïe ! », à l’amé­ri­caine) et à l’heure des algo­rith­mes, la notion même d’auteur (...) Eulalie n°28 - décem­bre 2018 Selon la défi­ni­tion consa­crée, dans une revue, l’éditorial reflète une orien­ta­tion géné­rale. Ici, par­lons d’orien­ta­tion « régio­nale » puisqu’il s’agit de la revue de l’Agence régio­nale du Livre et de la (...) « Et les fruits pas­se­ront les pro­mes­ses des fleurs... » Que de rendez-vous, de sug­ges­tions de lec­ture, d’invi­ta­tions aux ren­contres et au par­tage dans ce numéro 27 d’Eulalie ! Saison des récol­tes et des ven­dan­ges, l’automne a aussi vu s’épanouir les (...) « L’An 01 » de l’AR2L Ça y est ! Depuis le 1er février 2018, la fusion est consom­mée entre les deux anciens cen­tres régio­naux du livre (CRLL Nord – Pas de Calais et CR2L Picardie), don­nant nais­sance à la nou­velle Agence (...)