CRLL - Centre régional des lettre et du livre
Monika Salmon-Siama en résidence-mission au CRLL

Le CRLL accueillera Monika Salmon-Siama à partir du 1er septembre 2015 dans le cadre d’une résidence-mission dédiée à la culture de la communauté française d’origine polonaise. Cette résidence s’inscrit dans un partenariat avec la DRAC Nord – Pas de Calais.

Monika Salmon-Siama est enseignante à l’UFR des Études romanes, slaves et orientales de l’Université Charles de Gaulle de Lille 3, docteure ès lettres et médiéviste, spécialisée en l’imaginaire symbolique.
En marge des nombreux colloques et journées d’étude qu’elle organise, Monika Salmon-Siama monte des expositions ponctuelles telles que l’exposition des fonds de W.Godlewski au Palais Rihour en 2011 ou « Les Cheminements des femmes polonaises en France au XXe siècle » en 2014. Exposition itinérante qui s’est prolongée jusqu’en 2015.
Active dans la vie associative, ses projets mêlent recherche, découvertes et médiation auprès de publics variés.

Imprimer
Rédigé le 12 June 2015 par Le CRLL
« Désir et frus­tra­tion » C’est dans l’arti­cle consa­cré aux éditions Cours tou­jours que Dominique Brisson dési­gne ainsi les deux éléments fon­da­men­taux qui ont pré­sidé à la créa­tion de cette belle maison, il y a de cela sept ans, (...) « Un enfant qui lit est un enfant sauvé » À en croire les pro­mes­ses de l’intel­li­gence arti­fi­cielle (pro­non­cez « i-a » pour en être) ou ses mena­ces (pro­non­cez « eh ! aïe ! », à l’amé­ri­caine) et à l’heure des algo­rith­mes, la notion même d’auteur (...) Eulalie n°28 - décem­bre 2018 Selon la défi­ni­tion consa­crée, dans une revue, l’éditorial reflète une orien­ta­tion géné­rale. Ici, par­lons d’orien­ta­tion « régio­nale » puisqu’il s’agit de la revue de l’Agence régio­nale du Livre et de la (...) « Et les fruits pas­se­ront les pro­mes­ses des fleurs... » Que de rendez-vous, de sug­ges­tions de lec­ture, d’invi­ta­tions aux ren­contres et au par­tage dans ce numéro 27 d’Eulalie ! Saison des récol­tes et des ven­dan­ges, l’automne a aussi vu s’épanouir les (...)