CRLL - Centre régional des lettre et du livre
Christian Edziré Déquesnes

Biographie
Bibliographie
Extraits
Animations


Biographie

Spécialité : Poésie

Description

À Douai et par un dimanche de fêtes de Gayant, jeté au monde en 1956.
Lui-même ne se décrit pas comme un véritable poète mais plutôt comme un passeur de mots, de morts et de blues. Le blues tient une place importante dans l’univers de Ch. Edziré Déquesnes - véritable passion transmise au début des 80’s par le chanteur flamand Arno lors d’une mémorable interview durant laquelle il découvre aussi le poète serbo-croate Dušan Mati ? (1922-1951). Vers la même époque, dans le domaine pictural, la découverte de l’œuvre et d’entretiens du peintre Francis Bacon bouleverse sa perception du monde.

En 1995, la rencontre dans une brocante avec des vieux exemplaires de la revue L’invention de la Picardie que l’on doit à Ivar Ch’Vavar, le fait naître à l’éCRIture et à l’édition.
Bientôt très proche du poète Berquois Ivar Ch’Vavar qui l’encourage à écrire, il exprime en authentique autodidacte son spleen BleuNuit indifféremment en picard ou en français.

Il a publié de nombreux poèmes dans les revues Le Jardin Ouvrier, La Passe et MIR, également quelques livres : Les Lettres de la nuit (éd. S.U.E.L., 1999), Toussint-ducasses (Seconde éditions du K. 2000) et, sous le pseudonyme de Victoire Perdrot, Sauf dimanches et jours de fêtes (éd. Sansonnet, 2001). Aussi il apparaît dans plusieurs épaisses anthologie : Poète toi-même (éd. Le Castor Astral), Cadavre grand m’a raconté. La poésie des fous et des crétins dans le Nord de la France (éd. Le corridor bleu, 2005) et Le Jardin Ouvrier (Flammarion, 2008).

À la suite de Ffwl créée au début des années 2000, il anime depuis 2007, une autre modeste revue-zine Passages.
Aux côtés du blues et du CRI si cher à F. Bacon, d’autres influences sont à découvrir dans ses textes, notamment celle d’Arthur Rimbaud et de Dylan Thomas.

Enfin, le prénom Edziré n’est pas une coquetterie mais bien un troisième prénom transmis par la volonté de son père Arthur.

Projets :
- Rassembler et trouver un éditeur pour Les nouveaux chants du Mabigoni.
- D’ici quelques années finaliser mon lourd chantier sur-romantique : Les évangiles BleuNuit, sur lequel je travaille et trouver un éditeur (Les nouveaux chants du Mabigoni pouvant certainement au final être inclus à ce projet/chantier).
- Enfin, pourquoi pas un jour une anthologie de la revue Passages.

Auteurs de chevet :
- Ces temps-ci, l’Irlandais Ken Bruen (bien que cela fait un moment que cela dure) et Lou Reed pour Traverser le feu (intégrale des chansons).
- De tout temps, beaucoup trop en fait mais si il faut n’en retenir qu’un Bagdala de Dušan Mati ? 1898-1982 (formidable vrai mais méconnu poète serbo-croate qui a fait connaître Breton, Eluard, Aragon, Péret… en ex-Yougoslavie).
- Sinon j’ai 2 livres de chevet
Francis Bacon : Entretiens avec Michel Archimbaud
Francis Bacon. Biographie de Michael Peppiatt

Livres à découvrir :
- Il y a plein de vieux livres trop méconnus mais vraiment formidables alors plutôt qu’un livre, c’est de 2 jeunes poètes, le Gallois Hedd Wyn et L’Irlandais Francis Ledwidge, dont j’aimerai parler. Tout deux sont morts le 31 juillet 1917 et enterrés dans le petit cimetière de Boezingue en Flandre belge.
- Cadavre grand m’a raconté. La poésie des fous et des crétins dans le Nord de la France (éd. Le corridor bleu, 2005)
- L’évangile rouge : livre très étrange écrit par le sculpteur douaisien Théophile Bra (1797/1863).

Bibliographie

- Les évangiles BleuNuit (extraits) dans MIR n°2, Editions IKKO, 2009
- 5 poèmes parus dans Le Jardin Ouvrier, Editions Flammarion, 2008
- 2 poèmes parus dans Cadavre grand m’a raconté. La poésie des fous et des crétins du nord de la France, Editions Le corridor bleu, 2005
- Sauf dimanches et jours de fêtes, Editions Sansonnet, 2001

Extraits

Extrait de Les Nouveaux chants du Mabigoni - Chant quatrième - Iwerrydd bérlache, paru dans l’anthologie Le Jardin Ouvrier (Flammarion 2008)

Acoute bin ! L’mëneu dech carabanc i avot brainmint kér el rad’tè.
Abile toudi abile abile i dévalot abile. Din chés bassures rade rade !
Toudi fèle é-pi din ch’bérlache ostrènme vla ll’ahure feinale. Aaaargh !
L’bérlache edpu eque j’a ké.u din l’monne. Ech bérlache
Conme in clo cron. Din min gaziot i joke mie toudi parèl
Ch’bérlache qu’in n’sèt nin détonbir pi tœrne, bérlache,
Cha tœrne é-pi cha s’àrtœrne eddin, ch’bérlache innzou l’pio
- Ouèche eque chés jins qu’i sè’te toute, i n’veul’te pon
Ell intinde, ech bérlache. Pinséz ! Core toudi l’bérlache i tœrne, i
Tœrne - idju ! – réconparape à ènne épiule, agule, qu’ale tœrne, tœrne-tœrne

Din mn’eul d-ou qu’ale s’intike core in s’àrtœrnaint
Sur li-mènme pour èle s’infiké din m’cacoigne ed labeu.
Cha fét d’ma, l’bérlache-la, ch’t’ènne rude angouche.
Ch’ét ll’éxistinche, ichi in ba, qué dalache, ch’é-t insin.
Filacar dérachant l’pio, du qu’in n’sèt nin l’éwanté,
Qu’i broule ! ch’ét ch’bérlache incrinké din m’t :ète machukée,
Pi i m’vinkira. Répiyeu qu’i rakeur bérlache por et’ dire :
« Ch’ét pon pace eque te sake su l’keue dech sorét
« Eque ti t’aira du caviar. Ch’ét pon nin-pu pace eque
« Te t’acate ènne rikinpète d’épeut’nal eque ti te t’sintira
« Fin bénache à l’f :éte-gardiniére à no përzidint » pi àcoute, te peu
Résséyé d’canjé tout d’ti, ech bérlache i n’ canjra mie.
[…]

(en vers arithmonymes de douze)

Traduction du picard

Écoute bien ! Le conducteur du char à bancs aimait bravement la vitesse. / Vite toujours plus vite, vite il dévalait. Dans les fonds, promptement ! / Toujours dare-dare et dans l’extrême hurlement voilà l’infortune finale. Aaaargh ! / Le cri tel que depuis que je suis tombé dans le monde. Le cri / Comme un clou tordu. Dans mon gosier jamais identique il ne reste / Le cri qu’on ne peut desserrer et il tourne, cri, / Ça tourne et ça se retourne en soi, ce cri sous la peau / - Là où ceux-là qui savent tout ne veulent pas / L’entendre, le cri. Dites voit ! Encore toujours tourne le cri, il / Tourne – crédieu ! – pareil à l’épingle, l’aiguille, qui tourne, et tourne-tourne / Dans mon œil où elle se fiche encore en se retournant / Sur elle-même pour s’enfoncer dans ma cervelle de pauvre hère. / Il fait souffrir, ce cri, oui, quelle douleur atroce. / Mais c’est ainsi, l’existence ici-bas est telle. / Barbelé déchirant la chair, feu auquel on ne peut échapper, / Et qui brûle ! c’est le cri embranché dans ma tête meurtrie, / Et il me vaincra. C’est rugueux que r’accourt le cri pour te dire : / « Ça n’est pas parce que tu tires sur la queue du hareng-saur / Que tu auras du caviar. Ce n’est pas parce que tu achètes une redingote d’épouvantail que tu te sentiras / Béat d’aise à la garden-party du président » et écoute, tu peux bien / Essayer de changer tout de toi, le cri, lui, ne changera pas.

Animations

Ateliers (d’écriture…)
Lectures
Tables rondes et débats
Rencontres avec des groupes d’enfants (scolaires…)
Rencontres avec des groupes d’adultes en formation
Salons
Festivals

Commentaire : La participation aux manifestations nécessite un projet préalable, une demande clairement exprimée et expliquée.

Imprimer
Rédigé le 25 août 2009 par Valérie Tronet, actualisé le 26 septembre 2011

Document lié à cet article :

Edzire2.jpg : JPEG - 18.5 ko
Jacques Guiset Biographie Bibliographie Animations Site inter­net : http://jac­ques-guiset.fr/ Biographie Le Docteur Jacques Guiset, est né en 1944 dans le Nord et il passe son enfance dans une petite ville (...) Francis Carpentier Biographie Bibliographie Animations Contact : fran­cis.car­pen­tier2 free.fr Site inter­net : http://www.le-capi­tal-des-mots.fr/2... http://nou­vel­le­re­vue­mo­derne.free.fr... Biographie Je suis né en (...) Paul Martin Biographie Bibliographie Extraits Animations [1 -]Biographie Spécialités : Auteur de textes jeu­nesse Scénariste BD Blog : http://hip­po­po­ta­ble.blog­spot.com/ Description Auteur, scé­na­riste, concep­teur (...) Thierry Moral Biographie Bibliographie Extraits Animations http://www.tmo­rens­cene.fr/livres/ [1 -]Biographie Spécialités : Auteur de roman Auteur de textes jeu­nesse Description D’ori­gine his­pano-polo­naise, élevé (...)