Résidence-mission d’appui artistique pour deux artistes en métropole lilloise

Projet

Lancée à titre expérimental en 2012-2013, la mission d’appui artistique ( Mi.A.A.) est initiée à des fins de démocratisation culturelle et plus particulièrement d’éducation artistique et culturelle. Elle est appelée à venir soutenir les différentes équipes enseignantes et éducatives en charge de la scolarisation des enfants et jeunes nouvellement arrivés en France et des enfants et des jeunes de la communauté des gens du voyage vivant sur la métropole Lilloise, ainsi que les équipes du hors temps scolaire pour mener à bien des actions culturelles.
Elle est essentiellement destinée à fédérer ces équipes à partir de deux présences artistiques partagées et d’une envie commune de mettre en œuvre des actions artistiques et éducatives pouvant s’envisager, à titre d’exemple, à partir d’entrées évoquées lors des travaux préparatoires : territoire, espace/temps, parcours, déambulation, mobilité, géographie de l’intime, représentation du réel, ... Elle est donc incarnée par deux artistes dont on recherche la pleine disponibilité pour une durée de 12 semaines.

Objectifs et enjeux

- contribuer à l’animation et à l’action du réseau d’enseignants et d’éducateurs en charge des enfants et jeunes concernés ;
- développer ou renforcer la place que peuvent prendre l’art et la culture dans les temps scolaires et hors scolaires de ces enfants et jeunes comme dans l’exercice professionnel des enseignants et éducateurs ;
- permettre à ces enfants et jeunes d’appréhender de plain pied la création contemporaine en invitant les enseignants et les éducateurs à expérimenter en ce sens, concrètement ;
- contribuer à réduire ainsi les inégalités en matière d’accès à l’art et à la culture ;
- contribuer à l’intégration des enfants et des jeunes allophones nouvellement arrivés en France ;
- contribuer à lutter contre l’exclusion et les formes de représentation stigmatisantes.

Éléments organisationnels et financiers

Pour chacun des deux artistes retenus, la durée de la mission est de 12 semaines (non consécutives) à temps plein se répartissant ainsi : – 1ère partie de résidence : du lundi 8 au vendredi 19 janvier 2018 inclus (2 semaines). Les deux premières semaines de résidence seront principalement consacrées aux rencontres avec les enseignants pour permettre l’élaboration de pistes et d’un calendrier des interventions. – 2ème partie : du lundi 22 janvier au vendredi 23 février 2018, puis du lundi 12 au vendredi 30 mars 2018 (8 semaines). Interventions des artistes auprès des groupes d’UPE2A – 3ème partie : du mardi 3 avril au vendredi 13 avril 2018 (1 semaine et 4 jours). Ce temps sera réservé aux projets développés avec les équipes des antennes scolaires mobiles.

– le mardi 17 avril 2018 : moment convivial et de partage au Grand Bleu avec possibilité de restitution des travaux et de réunion des différents groupes. Il est important de garder à l’esprit que les actions réalisées ne sont aucunement soumises à l’obligation d’une restitution publique, ni même d’une production. Toutefois, si désir de production ou de restitution il y a, elles n’en constituent pas pour autant la finalité de ces actions.
En amont de la période de mission, les deux artistes retenus sont invités par le Grand Bleu, le CASNAV et la DRAC, à une « 27ème heure artistique » au cours de laquelle, ils ou elles présenteront leurs démarches artistiques à l’ensemble de la communauté éducative concernée. Ce moment de présentation qui prendra la forme d’une conférence très illustrée et qui laissera une part importante à l’échange aura lieu sur une demi-journée le mercredi 13 décembre 2017.
Elle permettra de manière approfondie de faire connaissance avec les créateurs et leur travail. C’est la direction régionale des affaires culturelles Hauts-de-France qui prendra en charge son coût.
Les moyens financiers rassemblés par les partenaires pour la rémunération des deux artistes résidents, pour les douze semaines de mission, représentent un montant global de 20 000 euros, soit un montant de 10 000 euros consacré à chaque artiste. Ce coût total employeur recouvre la rémunération, les charges et cotisations qui s’y attachent ainsi que, si les artistes retenus sont concernés, les droits d’auteur.
Les artistes sont autonomes en matière de déplacement. Ils sont, de préférence, détenteurs d’un permis de conduire en cours de validité et disposent d’un véhicule personnel.
Les frais de déplacement et les repas sont à la charge des artistes.
Il est à noter que cette mission ne propose pas d’hébergement aux deux artistes retenus, d’où cette proposition de limitation de l’appel à candidatures aux artistes vivant et travaillant sur la métropole européenne de Lille ou à sa proximité.

Recommandations quant à la méthode et à la forme d’action

Toutes les équipes pédagogiques et éducatives, désireuses de s’associer à la mission d’appui artistique, sont invitées chacune, à évoquer avec l’un ou l’autre des artistes retenus, ou encore avec les deux :
- leur propre quotidien professionnel,
- les particularités des parcours des enfants et des jeunes dont ils ont la responsabilité et surtout
- la manière dont ils aimeraient faire percevoir, de manière sensible, à ces enfants et ces jeunes leurs présences (celles des artistes et de leurs œuvres respectives).
C’est à partir de cet échange et de ce dialogue que se co-construisent des actions aux formes diverses favorisant pratiques artistiques et culturelles.

Elles ont toujours pour objectifs :
– de créer et de renforcer les collaborations entre les équipes pédagogiques et éducatives, – de favoriser l’immersion de ces enfants et de ces jeunes dans le monde qui les entoure, – de rendre les équipes pédagogiques et éducatives les plus autonomes possibles en matière d’initiatives convoquant l’art et la culture, – de favoriser les interactions entre les établissements scolaires, mais également, au sein de chacun d’entre eux, de rayonner au-delà de la seule classe d’accueil (UPE2A).
Quelle que soit la forme d’action retenue par chaque équipe ayant souhaité rencontrer les artistes (ou du moins l’un d’entre eux), elle est toujours conçue de manière à ce qu’elle puisse faire percevoir, par le plus grand nombre possible, la singularité et la force de la démarche artistique qui la sous-tend. Ceci en faisant, mais cela va de soi, la part belle à l’expérimentation et à l’imagination.

Procédure à suivre pour chaque candidat

Peut faire acte de candidature tout artiste professionnel, Français ou Étranger , vivant et travaillant sur la métropole lilloise.
Il ou elle a une production conséquente et est en mesure de s’impliquer pleinement dans ce type particulier d’action que représente la mission d’appui artistique.
Il ou elle maîtrise l’usage oral de la langue française.
Il ou elle détient, de préférence, un permis de conduire en cours de validité et dispose d’un véhicule personnel.
Les éléments à fournir sont :
1. une lettre de motivation faisant état d’une bonne compréhension du présent cahier des charges,
2. un curriculum vitae,
3. un dossier artistique ( portfolio) présentant notamment un ensemble de réalisations représentatives de la démarche de l’artiste-candidat.
NB : il n’y a pas de projet à produire. La lettre de motivation peut, par contre, évoquer certaines des pistes que l’artiste-candidat envisage de proposer aux équipes éducatives rencontrées au cours de cette mission.

Les candidatures sont à adresser entre le 28 août 2017 et le 10 septembre 2017 au plus tard par courriel, de préférence sous format PDF, à l’adresse suivante : asmellin legrandbleu.com (sujet : Mission d’appui artistique – suivi du nom du candidat ou de la candidate)

Dans le cas où l’artiste-candidat souhaite enrichir cet envoi d’un d.v.d. ou d’un c.d., pour les œuvres audiovisuelles ou pour des documents complémentaires, il ou elle le précise dans son envoi électronique et adresse ces pièces, par voie postale à l’adresse suivante : Le Grand Bleu
Anne-Sophie MELLIN
36 avenue Marx Dormoy
59000 LILLE

L’artiste précise également s’il ou elle souhaite que ces supports et documents lui soient retournés à l’issue de la phase de sélection.
La commission de sélection sera en mesure d’annoncer le nom des artistes retenu(e)s le 20 octobre 2017.

Pour plus d’informations, à partir du 28 août :

Anne-Sophie MELLIN
Le Grand Bleu - Lille
Relations avec le public, développement territorial 03 20 00 55 70
ou Aude LE GOFF Drac Hauts-de-France
Pôle Publics, Territoires et Industries Culturelles Conseillère aux partenariats Education-Culture 03 22 97 33 01 ou 06 70 53 14 34

Pour en savoir plus et faire acte de candidature

Imprimer
Rédigé le 1er août 2017 par Le CRLL
Formation orga­ni­sées par la SGDL 2017 La SGDL pro­pose trois for­ma­tions conven­tion­nées par l’Afdas : Maîtriser le contrat d’édition pour mieux le négo­cier (6 et 7/12/2017) animée par Maïa Bensimon et Véronique Ovaldé "Le contrat régit la (...) Ludovic Joce Biographie Bibliographie Animations [1 [2 Point de gra­vité, D’un Noir Si Bleu, 2014. L’insur­rec­tion poé­ti­que (col­lec­tif), Corps Puce, 2015 Ecrit(s) du Nord 29/30 (col­lec­tif), Editions Henry, 2016 (...) Retraite des artis­tes auteurs Le mer­credi 11 octo­bre, à 14h, séance plé­nière orga­ni­sée autour de la retraite des artis­tes-auteur par l’IRCEC en par­te­na­riat avec la Région Hauts-de-France Josette Wouters Biographie Bibliographie Animations [1 -]Biographie Josette Wouters arrive tar­di­ve­ment à l’écriture par deux romans : Le pas­sage à canote et L’épingle de Fanny. Ils racontent l’humble vie des gens (...)