Résidence-mission à Saint Quentin dans le cadre d’un CLEA

Un appel à candidature en vue d’une résidence-mission qui se mènera dans le cadre du contrat local d’éducation artistique (C.L.E.A) sur le territoire de la ville de Saint Quentin . Cet appel est lancé en direction des collectifs relevant de la création numérique et/ou du multimédia.

Animés par la volonté de réduire les inégalités en matière d’accès à l’art et à la culture en se donnant un objectif ambitieux de généralisation d’une éducation artistique et culturelle, la ville de Saint- Quentin en partenariat étroit avec la direction régionale des affaires culturelles (DRAC) Hauts-de- France, le rectorat de l’académie d’Amiens et la direction départementale des services de l’éducation nationale – (DSDEN) – Aisne, en lien avec le conseil régional des Hauts-de-France, proposent aux collectifs d’artistes relevant des arts numériques et/ou du multimédia, une résidence-mission à des finsd’éducation artistique.
Cette résidence-mission est menée en faveur de toute la population avec un intérêt tout particulier pour :

- les enfants,
- les adolescents,
- les jeunes adultes, étudiants, en formation,
- les jeunes adultes actifs ou en recherche d’emploi.
Ceci, afin de contribuer à leurs parcours d’éducation artistique et culturelle (PEAC) respectifs.

Les objectifs de la résidence-mission

Les partenaires, pré-cités, sont en mesure de lancer cette offre sachant qu’ils peuvent l’appuyer sur la force et l’énergie collectives des très nombreux acteurs locaux de l’éducation artistique et culturelle, qu’ils soient professionnels de la culture, enseignants, animateurs, éducateurs, médiateurs, travailleurs sociaux, professionnels de la santé, etc.


- Permettre au plus grand nombre de Saint-Quentinois d’appréhender, de manière « dés-intimidée », la création numérique contemporaine en provoquant rencontres et actions de sensibilisation autour de la démarche et de l’œuvre du collectif artistique retenu.
- Contribuer ainsi à développer l’esprit critique par le biais de débats, d’échanges, de séquences de médiation, de découvertes d’œuvres en cherchant, le plus souvent possible, à innover en la matière et à diversifier, voire mieux encore, à croiser les publics.
- Permettre à ceux qui souhaitent s’y engager une pratique artistique ou du moins une approche active, participative, ludique des processus de création en jeu en matière de création numérique.

Et plus largement ...

- Contribuer au développement culturel et artistique de la ville et plus particulièrement à une éducation artistique cohérente, mutualisant les énergies de ses multiples acteurs (établissements culturels municipaux, associations, établissements scolaires, centres de loisirs, etc...).

DATE LIMITE POUR FAIRE ACTE DE CANDIDATURE : 4 Septembre 2017

Pour en savoir plus et répondre à cet appel

Imprimer
Rédigé le 5 juillet 2017 par Le CRLL
Appel à can­di­da­ture en vue de deux rési­den­ces mis­sions dans la Communauté d’agglo­mé­ra­tion­MAU­BEUGE-VAL DE SAMBRE Un appel à can­di­da­ture pour 2 rési­den­ces-mis­sion rele­vant du pro­gramme C.L.E.A ( Contrat Local d’éducation artis­ti­que) qui se déploiera sur la Communauté d’agglo­mé­ra­tion Maubeuge-Val de Sambre. Cet (...) Appel à can­di­da­ture en vue d’une pré­sence artis­ti­que au centre l’Espoir Appel à can­di­da­ture en vue d’une pré­sence artis­ti­que lancée en direc­tion d’un artiste de tout domaine d’expres­sion artis­ti­que inter­ro­geant la notion du temps au béné­fice des publics (pro­fes­sion­nels, (...) Appel à can­di­da­tu­res pour une pré­sence artis­ti­que au sein de l’EPSM Lille-Métropole Appel à can­di­da­ture en vue d’une pré­sence artis­ti­que lancée en direc­tion d’un artiste de tout domaine d’expres­sion artis­ti­que inter­ro­geant la notion de faire corps au béné­fice des publics (...) Appel à can­di­da­ture en vue d’une pré­sence artis­ti­que au centre hos­pi­ta­lier de Sambre-Avenois Proposition d’une pré­sence artis­ti­que lancée en direc­tion d’un col­lec­tif d’artis­tes de tout domaine d’expres­sion artis­ti­que, inter­ro­geant la notion des traces archi­tec­tu­ra­les au béné­fice des publics (...)