CRLL - Centre régional des lettre et du livre
Lieux d’Etre - Publications


Lieux d’Etre n°43



JPEG - 33.7 ko

Que la neige soit le don de quelques bonheurs de lecture ! Ces bonheurs vous les trouverez dans le n° 43 La seconde neige qui vient de paraître en cet hiver 2006/2007 aux éditions Lieux d’Être.

Le sommaire vous invitera à découvrir les auteurs et les illustrateurs.

Lieux Écrits : Ile Eniger, Max Alhau, Jean-Claude Villain, Véronique Joyaux, Daniel Leduc, Anne-Marielle Wilwerth, Gérard Cousin, Chantal Dupuy-Dunier, Étienne Orsinin Brigitte Gyr, Véronique Daine, Raymond Farina, Sophie Masson, Muriel Verstichel, Jean-Claude Coiffard, Madeleine Carcano, Dominique Sorrente, Geneviève Raphanel, Claire Ceira, Paul Bergèse, Henri de Camaret, Chantal Couliou, Georges Rose, Roger Thirault, Marc Baron, Marie-Paule Richard, Julie Turconi, Régis Louchaert, Françoise Joly et Michel Lambiotte et sous la mince couche de neige se révèlent les illustrations photographiques de Sylvie Schellenberger et d’Yves Debruyne en son Pays de Pévèle.

Un Lieux Rencontre avec et autour d’André Rochedy des poèmes inédits et poèmes parus dans le n° 35 “Attente” de la revue Lieux d’Être ; un entretien Geneviève Raphanel avec Claude Vercey ; des témoignages autour d’André Rochedy ceux de Colette Andriot, Pierre Ceysson, Georges Chich, Jean-Gabriel Cosculluela, Mohammed El Amraoui,, Régis Louchaert, Leïla Lovato, Jean-François Manier et Martine Melinette, Aline Roméas, Jean-Pierre Siméon, Dominique Sorrente et Jeanine Baude et l’hommage pictural de Ladislas Kijno « Petite Icône ».

Dans les « Lieux Écrits » : Eugène Michel, Bruno Doucey et les élèves de terminale littéraire du lycée privé de Marcq-en-Barœul (59) : Florent Gouverneur, Stéphane Partiot, Maxime François-Marsal et Laurette Verheyde.

« Tu dis : la neige,
elle qui bafoue la nuit.
Tu sais qu’elle est
comme une page blanche
sur laquelle
tu inscris ta route.

Peu importe le temps,
l’hiver qui circonscrit
le silence des arbres.

Tu te portes à la hauteur
d’une colline.
Tu pressens que ton ombre
tremble un peu plus
devant ce paysage. » Max Alhau



Une voix au-dessus des dunes, sur les traces de l’Abbé Bonpain



Parution exceptionnelle de l’ouvrage Une voix au-dessus des dunes, sur les traces de l’Abbé Bonpain .
C’est le regard croisé de deux artistes Philippe Bertin, photographe et Pierre Dhainaut poète, sur la pure trajectoire d’un homme libre jusqu’au bout de la nuit.

René Bonpain né à Dunkerque en 1908 fut fusillé en 1943 au Fort de Bondues (59). Il sera nommé Lieutenant à titre posthume, déclaré Mort pour la France, décoré de la Croix de Guerre, de la Légion d’Honneur et recevra la Rosette de la Résistance.

Voici ce que disait lors de la parution du livre le jeudi 15 février à la Corderie-Médiathèque de Marcq en Baroeul :

« Ce livre est une invitation au voyage, dans le temps et dans l’espace. Je suis revenu au séminaire d’Issy-les-Moulineaux où l’abbé Bonpain est entré en 1926 jusqu’au fort de Bondues où il a connu une fin tragique en 1943. Cette année-là, Pierre Brossolette évoquant les martyrs, disait : ce qu’ils attendent de nous, ce n’est pas un sanglot, c’est un élan ”. C’est une forme d’élan qui m’a fait retourner étape par étape sur les traces de cet homme de foi. Mais ce n’est pas un chemin de croix, plutôt un chemin de vie qu’il a poursuivi en temps de paix comme en temps de guerre. Les images se sont enchaînées dans un ordre naturel. Sur Internet, j’avais découvert le visage de René Bonpain avec quelques lignes sur son parcours dans le réseau Alliance. Je pressentais, en quelques mots, ce mélange de générosité, d’énergie et de culot qui l’animait. J’ai choisi la symbolique de l’oiseau pour traduire sa trajectoire, celle d’un homme libre, jusqu’au bout de la nuit. Pierre Dhainaut, poète sensible a bien voulu apporter sa contribution à ce projet enfin réalisé. »
Philippe Bertin

*À titre exceptionnel, cet ouvrage hors abonnement, (prolongement du n° 39 Si peu se souvenir) est édité par la Revue de création littéraire et artistique Lieux d’Être. Il a le soutien de la DRAC Nord-Pas-de-Calais, de la Ville de Marcq-en-Baroeul et de la Mairie de Quartier de Rosendaël, ville de Dunkerque.

« On n’oublie pas. On (se) raconte. On garde quelque chose d’autrefois. Le passé hésite à disparaître tout à fait. Ce sont ses traces ou ses résurgences, qui résonnent en nous. Aux battements des souvenirs, restons à l’écoute… » R. L. (Sommaire du n° 39 Si peu se souvenir.).

Imprimer
Rédigé le 8 février 2005 par Cecile Lemaître, actualisé le 10 février 2009
Elise Castel éditions - publi­ca­tion octo­bre 2009 Amantine Amandine, Barnabé Mons Barnabé Mons signe un pre­mier roman cou­ra­geux et choi­sit un sujet clas­si­que de la lit­té­ra­ture fran­çaise, ima­gi­nez-vous : une his­toire d’amour. Déchirée par un final (...) Martine Fayet - Lille Martine Fayet a ins­tallé son ate­lier de res­tau­ra­tion de livres anciens à Lille en 2007. Restauration de livres anciens du 16ème au 18ème siècle Restauration de livres moder­nes du 19ème et début (...) Mémoires et ter­ri­toi­res Lille Soirée à l’espace du 57 (à partir de 19h) animée par François Annycke, chro­ni­queur lit­té­raire avec Jean-Christophe Bailly pour le dépay­se­ment, Voyages en France (Ed. du Seuil), Olivier de (...) Eulalie 9 : Erratum Suite à une erreur de fichier, les dates et le pro­gramme du salon du livre poli­cier de la Ville de Lens com­mu­ni­qués dans le der­nier numéro d’Eulalie sont ceux de l’édition 2011. La sei­zième et (...)