CRLL - Centre régional des lettre et du livre
12 April 2014
Et puis ça fait bête d’être triste en maillot de bain

Lieu : Médiathèque de Calais

Lecture-concert de et par Amandine Dhée et SaSo tirée du livre Et puis ça fait bête d’être triste en maillot de bain, d’Amandine Dhée, édité aux éditions La Contre Allée, et mise en musique par SaSo.

SAMEDI 12 AVRIL à 15h30
Ce drôle de titre promet d’emblée une voix particulière, intime et urgente, aussi douce que cinglante, aussi personnelle que sociale. C’est le chemin d’une enfant que le lecteur/spectateur voit naître et grandir — mais grandir c’est se heurter au monde et devoir accepter les normes : « si on veut respirer auprès d’eux, il va falloir s’estropier ».
Et puis ça fait bête d’être triste en maillot de bain pourrait bien être le parcours d’une émancipation à travers les âges et les usages. « Je me termite du dedans — doucement. Et avec moi ces règles et ses frontières qui ne servent pas à être heureuse ». SaSo accompagne la trajectoire du récit d’un jeu minimaliste, tantôt à la guitare électrique ou à l’accordéon. Quelques mots suffisent à Amandine Dhée pour installer le décor et la complexité des sentiments. Une écriture miroir où, tout comme la narratrice, le spectateur se réfléchit, tableaux après tableaux.

Spectacle suivi d’une Rencontre avec les éditions L’agitée et La Contre Allée

…coup de projecteur sur la singularité de la « petite édition » avec Stéphane Gornikowski, directeur artistique de L’agitée ; Benoît Verhille, directeur éditorial de La Contre Allée et en présence de Marie Ginet pour la parution de son dernier recueil Pulsation.

L’agitée a été créée en 2007 comme une maison d’édition rattachée à la Générale d’Imaginaire, dédiée à la découverte d’auteurs associés ayant une pratique écrite et orale de la poésie. Elle a ainsi édité six recueils de textes des autrices et auteurs suivants : Julien Delmaire, Camille Faucherre, Marie Ginet et Thomas Suel.

Avec une ligne éditoriale déterminée autour d’un axe Mémoire(s) et Société, La Contre Allée s’attache tout particulièrement au devenir et à la condition de l’individu au cœur de nos sociétés contemporaines. Témoigner, transmettre, questionner... Provoquer et croiser réflexions et sensibilités sur des sujets d’intérêts communs, aller à la rencontre d’artistes, d’intellectuels et de personnalités politiques, voilà ce qui anime et illustre l’esprit de rencontre(s) qui caractérise et fait l’attrait de la maison.

Pulsation de Marie Ginet est un recueil regroupant une vingtaine de poèmes et jouant avec la figure de Marie-Madeleine. Il donne à entendre deux voix : celle, inventée, de la pécheresse qui raconte sa rencontre et son aventure avec le Christ et celle de Marie Ginet, née après la révolte de 68, femme engagée n’ayant pas reçu d’éducation religieuse. Les deux voix se fondent, s’écartent et se répondent pour tenter d’interroger le rapport au monde contemporain fait d’injustices, de moralisme et d’aspirations spirituelles. Pulsation veut troubler le lecteur dans ses certitudes et bousculer les chapelles.

Imprimer
Rédigé le 12 April 2014, actualisé le 2 April 2014